Modifier

Carole Doyon

  • 937
Modifier

Adresse

770 Larkin, Trois-Rivières
Trois-Rivières, Quebec
G8W 2G8

Carte

Modifier

À propos

Carole priorise d’abord les concepts. Au modelage, elle laisse aller toute son intuition. L’œuvre se forme par l’argile, s’affine lentement jusqu’à ce que l’idée du départ se matérialise.
Le projet peut s’arrêter là ou, . . .

Se poursuivre afin d’y mouler le rendu final en verre. Le verre par sa transparence, ses drapés, ses fragments de couleurs doit renforcer le sujet. Elle travaille le verre pour ses caractéristiques spécifiques.

C’est le cas avec l’Harfang des neiges. Le verre sert à transcender la relation du froid à l’oiseau. L’oiseau émerge de la glace transparente. Le verre s’opacifie par une fondue du transparent vers le blanc opaque, la neige devient le corps. La fluidité des ailes est figurée par un voilé et un dégradé de verre opaque blanc jusqu’à un verre transparent de glace aux bouts des ailes. C’est plus qu’un oiseau, c’est l’oiseau du froid polaire.

Elle intègre de plus en plus l’argile avec le verre, un heureux mélange d’interaction et de jeux du verre souple avec la terre rigide.

Lors d’une sélection d’œuvres pour une revue, elle réalise qu’inconsciemment beaucoup de ses œuvres représentent la ‘’Beauté en péril’’. Des plantes, des animaux et même des humains luttent pour leur survie.
- La réalité finit toujours par nous rattraper, d’où l’idée du projet d’exposition ATTENTION FRAGILE !

Carole aime aussi s’adonner à ses ‘’Créations libres et/ou Art In Situ’’. Il s’agit d’improvisations créées selon l’esprit du moment ou carrément avec les éléments naturels du lieu. Des objets recyclés, des essais de verre, des pièces d’argiles sont intégrées sur des structures de bois et s’intègrent à l’environnement. Elle a eu l’honneur d’être finaliste, section Métiers d’arts, lors de la 24 ième édition d’Art Excellence, organisée par Culture Mauricie.

Ce que disent les gens